• Projections_menu_seances
  • Projections_menu_themes
  • Projections_menu_editos
  • Projections_menu_venir
  • Projections_menu_passes

Extrême Cinéma 2011

L’hôpital et ses fantasmes

Allez, allez… Allez Mesdames et Messieurs… Osez L’hôpital et ses fantasmes. Allez, allez… laissez-vous tenter par l’attraction la plus impressionnante du moment. Hardis, messieurs dames. Osez pénétrer dans l’inquiétante clinique d’Extrême Cinéma. Passez le rideau, traversez l’écran… Vous attendent le bizarre, l’inattendu… la violence, le sexe… et la poésie. Oui, messieurs dames, de la poésie et de l’horreur. La poésie de l’horreur. L’horreur de la poésie. Du morbide, du comique, du parodique et du po… litique. Il y en aura pour tous les goûts. Il y en aura pour tous. De la pédiatrie, de la gériatrie, de la chirurgie, de la gynécologie. Et de la psychiatrie. Tout ce qu’il faut pour traiter vos rétines malades.

Allez messieurs, emmenez votre dame frissonner dans vos bras. Allez mesdames, emmenez votre homme voir s’il en est vraiment un. Venez déambuler dans nos services spécialisés. Laissez-vous surprendre par une caresse de caoutchouc ganté, laissez-vous ausculter par un stéthoscope fiévreux. Allez, allez… Humez donc la bonne odeur du dispensaire de l’indispensable. Le seul hôpital où l’on entre sain de corps et d’esprit et d’où l’on ressort sous perfusion, un scalpel planté dans l’œil. Un hôpital comme une attraction foraine. Un cinéma hospitalier hanté par des fantasmes en blouse blanche. Vous y croiserez tous les fantasmes médicaux qui ont nourri le cinéma. À moins que ce ne soit le cinéma qui a fantasmé le milieu médical. On ne sait plus très bien. Reste seulement cette radiographie du corps médical. Et l’on a beau la tourner dans tous les sens, la regarder à travers tous les genres, elle révèle le désir urgent de poser le doigt là où ça fait mal, d’appuyer là où ça fait rire, de clamper là où ça fait plaisir. Et qu’on ne vienne pas nous dire que l’hôpital se fout de la charité.

Extrême Cinéma

Projections_details