Menu_fleche_noir

Extrême CinémaThèque

U.S. Warrior (The Forgotten Warrior)

Nick Cacas, Charlie Ordonez
1986. Philippines / États-Unis. 76 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Ron Marchini, Mike Monty, Mike Cohen
Pour finir l’année en beauté. Une bisserie philippine qui a fait les beaux jours des vidéoclubs. Du « Namsploitation » qui surfe sur les succès de Portés disparus et Rambo II. Direction le Vietnam, donc. Steve Parrish, plus connu chez les Viets sous le sobriquet de Yankee Crazy, s’évade du camp où il était retenu prisonnier. Et bien que la guerre soit finie, il va la poursuivre… À sa façon. Mais le gouvernement américain n’est pas de cet avis et envoie un tueur à ses trousses…

vendredi 13 décembre à 21h15 (salle 2)

Les Cicatrices de Dracula (Scars of Dracula)

Roy Ward Baker
1970. Grande-Bretagne. 96 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Christopher Lee, Jenny Hanley, Dennis Waterman, Christopher Matthews
Le Dracula made in Hammer finit par être exsangue, ce qui est un comble pour un vampire. Alors, pour lui redonner des couleurs, on lui souffle une pointe de sadisme et, seventies obligent, on érotise la bande. Après tout, l’œuvre, dès le départ jouait de l’allégorie sexuelle. Pas de contresens donc à approfondir les décolletés, les cous n’en seront que plus offerts aux morsures. Le gothique, quant à lui, cède à la tentation du gore. Et pour le reste, rien ne change, ou si peu. Le comte Dracula revient des morts…

présenté par Guy Astic et Nicolas Stanzick

vendredi 22 novembre à 21h15

Predator

John McTiernan
1987. États-Unis. 107 min. Couleurs. 35 mm. VOSTF.
Avec Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Elpidia Carrillo, Bill Duke
Quand Schwarzie faisait face à une face de crabe qui n’a pas une gueule de porte-bonheur. Dans la jungle d’Amérique latine, en mission en plein territoire de guerillera, un commando américain est pris pour gibier par un chasseur venu de l’espace… Deuxième long métrage de John McTiernan et premier, toujours aussi efficace, d’une lignée de prédators plutôt fin de race depuis. Pour ne pas oublier John McTiernan qui purge actuellement un an de prison ferme, condamné pour parjure dans « l’affaire Pellicano », du nom du célèbre détective privé des stars digne d’un personnage de James Ellroy, que le cinéaste avait engagé lors du naufrage de Rollerball.

Pour soutenir John McTiernan, rendez-vous sur www.facebook.com/freemctiernan

vendredi 11 octobre à 21h15 (salle 2)

Le Continent des hommes-poissons (L’isola degli uomini pesce)

Sergio Martino
1979. Italie. 99 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Barbara Bach, Claudio Cassinelli, Richard Johnson,
Beryl Cunningham, Joseph Cotten
Voilà un film frais comme le produit de la mer que l’on trouve sur les étals du marché. Joseph Cotten lui-même, acteur wellesien, y prend le frais dans le rôle d’un biologiste contraint de travailler pour un despote. À la barre du rafiot, Sergio Martino poursuit sa moisson d’exotisme après La Montagne du dieu cannibale où il se repaissait de l’appétissante Ursula Andress. Ici, l’auteur des Zizis baladeurs nous donne une variation de L’Île du Docteur Moreau, sauce italienne fauchée. Sauce bis, bien entendu. Fin XIXe, des naufragés échouent sur une île des Caraïbes dirigée par un certain Rakham. Une curieuse île peuplée par une race d’hommes-poissons…

vendredi 14 juin à 21h15 (salle 2)

Les Poupées (Dolls)

Stuart Gordon
1986. États-Unis. 77 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Stephen Lee, Guy Rolfe, Hilary Mason
Prenez un couple et une fillette, famille recomposée mal recomposée. Prenez un duo de punkettes prises en stop par un automobiliste benêt. Et plonger le tout par un soir d’orage dans une étrange demeure habitée par un couple de vieillards trop courtois pour ne fabriquer que des poupées. Des poupées, il y en a partout, une véritable maison de poupées. Et puis, elles s’animent. Normal, on est chez le père de Ré-animator. Et puis elles tuent. Normal, on est aux portes de l’au-delà. Ne perdez pas votre âme d’enfant…

vendredi 17 mai à 21h15 (salle 2)