Menu_fleche_noir

La séance du dimanche

Un grand film à partager en famille !

Hellboy | Guillermo del Toro

2004. États-Unis. 122 min. Couleurs. 35 mm. VOSTF.
Avec Ron Perlman, John Hurt, Selma Blair, Rupert Evans, Karel Roden
Le super héros pas comme les autres. Pas de cape, pas de masque, pas de collants ridicules. Mais des cornes et un fond de teint couleur carotte qui aurait abusé d’autobronzant. Hellboy est un démon. Né des flammes de l’Enfer, échoué sur Terre malgré lui, il appartient désormais à une unité secrète de surveillance de phénomènes paranormaux. Mais, malgré une puissance à faire passer la Chose pour un gravillon, c’est surtout un enfant. Voire un sale gosse à surveiller comme le lait sur le feu. Et quand il ne boudera plus, il lui faudra lutter contre les forces du mal. Car les voici qui menacent notre monde…

dimanche 16 mars à 16h

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

La Flibustière des Antilles (Anne of the Indies) | Jacques Tourneur

1951. États-Unis. 80 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Jean Peters, Louis Jourdan, Debra Paget
Anne Providence, fille adoptive de Barbe Noire et capitaine pirate sans pitié, écume les mers l’épée de la vengeance sortie de son fourreau. Là où passe son navire, la houle ne fait plus de vagues. Et puis, lors d’une énième prise, elle découvre au fond d’une cale un officier français, ex-corsaire, elle découvre l’amour, elle découvre sa féminité. Et elle se découvrira par amour. Elle connaîtra la trahison. Elle connaîtra sa perte. Abrupt, froid malgré le Technicolor ciselé, « le plus borgésien des films de Jacques Tourneur ajoute ainsi un chapitre inédit à l’“Histoire de l’infamie” commencée par l’écrivain argentin », écrivait Lourcelles.

dimanche 2 mars à 16h

Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor) | Jerry Lewis

1963. États-Unis. 107 min. Couleurs. Numérique DCP. VOSTF.
Avec Jerry Lewis, Stella Stevens, Med Flory
Moche, maladroit et gentil, Jerry est prof de chimie. Autant dire que ses cours fleurent bon le désastre. Fatigué d’être la risée de ses élèves, il met au point un élixir qui le rend beau, cool et irrésistible. Il devient alors Buddy Love, un crooner de charme. Mais si Jerry est sympathique, Love l’est nettement moins et bientôt une guerre fratricide va éclater entre eux… Jerry Lewis reprend à son compte le classique Docteur Jekyll et Mister Hyde pour en donner un pastiche débridé qui n’est pas sans faire écho au duo qu’il partageait avec Dean Martin.

dimanche 16 février à 16h