6e Jornada Brasileira de Cinema Silencioso, Cinemateca Brasileira, São Paulo, Brésil,

11-19 août

Forte présence de la Cinémathèque à ce festival de cinéma muet organisé par la Cinémathèque brésilienne, avec plusieurs films soviétiques issus de nos collections, dont L’Aigle blanc (Yakov Protazanov, 1928).

28e Rencontres Cinéma de Gindou (Lot),

18-25 août

Traditionnelle carte blanche à la Cinémathèque de Toulouse pour cette nouvelle édition des Rencontres de Gindou, avec un programme consacré au peuple et à ses (re)présentations, année électorale oblige… Au programme, du Fritz Lang, du peplum et du John Ford, ainsi qu’une invitation aux Archives françaises du film du CNC.

2e Festival Hors-Pistes, Tokyo, Japon

10 juin

Projection de Kashima Paradise de Yann Le Masson (1973), dans l’édition tokyoïte de ce jeune festival co-organisé par le Centre Pompidou Paris avec l’Ambassade de France au Japon, et consacré cette année à Chris Marker, qui écrivit le commentaire de ce long métrage mythique de Le Masson.

Institut français de Bilbao, Espagne

20 et 21 juin

Rétrospective Jorge Semprun à Bilbao, pour laquelle la Cinémathèque prête deux copies issues de ses collections, K (Alexandre Arcady, 1997) et Netchaïev est de retour (Jacques Deray, 1991).

26e festival Il Cinema Ritrovato, Bologne,

23-30 juin

La rétrospective Grémillon du festival de Bologne est l’occasion pour la Cinémathèque de mettre à disposition sa belle copie de Remorques (1940-1941). Par ailleurs, nous projetterons un film rare issu de notre fonds soviétique, La Secrétaire de Raikom d’Ivan Pyriev (1942), ainsi que La Grande Illusion de Jean Renoir dont la restauration numérique a été effectuée en 2011 par Studiocanal à partir du négatif original issu des collections de la Cinémathèque de Toulouse.