La Cinémathèque de Toulouse
La lettre d’information de la Cinémathèque de Toulouse | Juillet 2009

C’est désormais une tradition : au mois de juillet, la Cinémathèque de Toulouse s’installe dans la belle cour du 69 rue du Taur pour la transformer en une salle de cinéma exceptionnelle. À ciel ouvert, dans la douce chaleur des nuits d’été, nous avons le sentiment de retrouver les origines du cinéma tout en vivant un moment d’étrange osmose avec le patrimoine de notre ville. N’est-ce pas finalement ce que nous suggère ce plan légendaire de la Dolce Vita où Anita Ekberg se mêle à la cascade de la fontaine de Trevi et que nous avons retenu pour notre affiche ?

Comme l’année dernière, nous avons choisi d’échapper aux cadres habituels de la programmation et de retenir, simplement, et dans un joyeux désordre, des grands films de l’histoire du cinéma. De François Truffaut à Charlie Chaplin en passant par Wong Kar Wai, Vittorio de Sica, Howard Hawks ou David Lynch, c’est à un parcours quelque peu éclectique que nous vous convions, mais qui permettra à chacun de composer, en toute liberté, ses soirées de cinéma. Et comme l’année dernière, notre buvette vous attendra avant et pendant chaque projection.

Après 12 ans de bons et loyaux services, notre grande salle a désormais besoin d’un rafraîchissement : elle sera donc en chantier pendant l’été. Et durant le mois d’août, la Cinémathèque sera fermée – ce qui ne l’empêchera pas d’être présente, grâce à ses collections, et comme chaque année, dans plusieurs festivals importants en France et à l’étranger. Nous vous retrouverons donc le 1er septembre dans une salle rénovée. Et avant de ranger notre matériel de plein air, nous organiserons les 4, 5, 11 et 12 septembre quatre projections dans la cour pour saluer André Téchiné qui sera notre invité de la rentrée.

Par Natacha Laurent, déléguée générale, juillet 2009.

La Campagne de Cicéron

La Cinémathèque lance la restauration de La Campagne de Cicéron de Jacques Davila (1989), film produit en région par les Ateliers cinématographiques Sirventès (ACS), dont il n’existait plus de copies.

Dépositaire des archives papier de la société ACS, la Cinémathèque s’efforce d’en reconstituer le catalogue. Avec L’Âne qui a bu la lune de Marie-Claude Treilhou, La Campagne de Cicéron est une pièce maîtresse de notre mémoire régionale, qui faisait encore défaut pour que ce beau fonds soit tout à fait complet. La Cinémathèque engage la restauration de ce film et son édition en DVD grâce au mécénat de la Fondation Groupama Gan pour le cinéma.

La Campagne de Cicéron de Jacques Davila (1989) avec Tonie Marshall, Jacques Bonnaffé, Judith Magre, Michel Gautier, Sabine Haudepin.

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Cinéma en plein air

Pendant tout le mois de juillet, La Cinémathèque de Toulouse s’installe dans la cour du 69 rue du Taur et organise des projections en plein air. Parce que l’été rime avec vacances et détente, nous avons choisi de construire une programmation en dehors de toute thématique. Seule ambition : rassembler de grands films, qui appartiennent à tous et qu’il est si tentant de voir ou de revoir dans la chaleur d’une nuit d’été.

Résidents à l’année ou touristes, grands ou petits, cinéphiles ou simples amateurs, chacun pourra ainsi concocter son menu de cinéma en plein air, tout en savourant les délices de la buvette…

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

› Rétrospective André Téchiné en septembre :

soirée en sa présence le 8 septembre, venue du comédien Stéphane Rideau le 15 septembre, Les Sœurs Brontë et Ma Saison préférée en plein air les 4 et 12 septembre. 

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Atelier jeu d’acteur

Emmanuelle Schies, comédienne et réalisatrice, animera cet atelier qui s’adresse aux jeunes désireux de s’initier à la direction et au jeu d’acteur, de développer leur expression personnelle, d’affirmer leur sensibilité au travers d’un dispositif filmique léger et d’un répertoire cinématographique contemporain.

Atelier jeu d’acteur | Deuxième session mercredi 8 et jeudi 9 juillet de 9 h 30 à 17 h 30.

L’atelier est ouvert à 15 enfants de 9 à 12 ans. Prix de cet atelier : 45 €.

Prévoir un pique-nique. Chaque enfant inscrit à l’atelier reçoit une place gratuite et une réduction pour son accompagnateur pour une future séance de la Cinémathèque Junior.

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

En direct de nos archives

Le Tigre vert, issu de nos collections, sera présenté au festival international du film de La Rochelle le vendredi 3 juillet à 17 h 30.

Le Tigre vert (1926) de Paul Sloane. Comédie sur fond de film d’aventures. Ève, garçon manqué d’un capitaine stationné en Chine, est accro à la littérature pour midinettes. Au cours d’un voyage avec son père, elle fait la rencontre de Bob, le garçon d’un planteur de thé. Leur histoire commence mal, Bob pensant qu’Ève est un garçon. Mais Ève n’est pas du genre à s’en laisser conter. Quand Chang Fang, un redoutable pirate chinois fait son apparition… Restauration réalisée en 2007 dans le cadre du Plan national de sauvegarde des films anciens par les Archives françaises du film à partir d’une copie nitrate conservée par la Cinémathèque de Toulouse.

D’autres présences hors les murs de La Cinémathèque de Toulouse sont prévues durant tout l’été :

- à Bologne, 23e festival Il Cinema Ritrovato, du 27 juin au 4 juillet ;

- à Washington, 25 juillet, La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom de Louri Jeliaboujski ;

- à Moissac (Tarn-et-Garonne), 16 juillet : Projection du Dictateur (1940) de Charlie Chaplin, sur le parvis de l’abbatiale ;

- au Forum des images à Paris, 16 juillet : Carte blanche à La Cinémathèque de Toulouse dans le cadre de la programmation « Vengeance ». Projection de Mathias Sandorf (1921) de Henri Fescourt ;

- à Gindou (Lot) du 22 au 29 août : 25e rencontres cinéma. La programmation « patrimoine » du festival, confiée à La Cinémathèque de Toulouse, tournera cette année autour de l’orientalisme au cinéma. À noter : ciné-concert exceptionnel de Jalma la double (Roger Goupillières, 1927), issu des collections de la Cinémathèque.

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Le colloque international de Zoom arrière 2010 sera consacré à la thématique “Loin d’Hollywood, cinématographies nationales et modèle hollywoodien (France, Allemagne, URSS, Chine) 1925 – 1935”, en partenariat avec l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne.

Images : La Dolce vita de Federico Fellini, La Campagne de Cicéron de Jacques Davila, Le Tigre vert de Paul Sloane, photos cinéma en plein air, Frédéric Maligne.

La Cinémathèque de Toulouse
69 rue du Taur – 31000 Toulouse – 05 62 30 30 10
·
www.lacinemathequedetoulouse.comEspace presse
Si cette lettre d’information ne s’affiche pas correctement, veuillez cliquer ici.
Vous recevez cette lettre d’information car vous êtes inscrit
à la liste de diffusion de la Cinémathèque, pour vous désinscrire, cliquez ici.
La Cinémathèque de Toulouse, tous droits réservés.