Films

Raymond Borde a commencé de rassembler des films dès la fin des années 50. Fin 2010, la collection comprend 38 000 copies inventoriées de court et de long-métrage, de tous les formats à l’exception du 70 mm. Elle couvre l’ensemble de l’histoire du cinéma, de 1896 à nos jours.










Une soixantaine de pays sont représentés dans les collections de la Cinémathèque, mais certains se taillent la part du lion. C’est le cas des films français (environ 20 % des long-métrages), des films américains (environ 10 % des long-métrages), des productions britannique et italienne.

Si tout le cinéma intéresse La Cinémathèque de Toulouse, elle a su depuis les origines développer des pôles d’excellence tout particuliers : cinéma français, cinéma russe et soviétique, cinéma américain classique, cinéma d’Amérique latine, cinéma régional, films de genre, films sur l’art et documentaires.

______

Cinéma français

Très riches depuis le cinéma français des années 1930, les collections de La Cinémathèque de Toulouse s’enrichissent aujourd’hui de films produits en France, en particulier de films réalisés par de petites structures de production et distribués brièvement ou tirés sur peu de copies. Ces collections concernent aussi bien le « cinéma d’auteur », pour les films les plus récents, que le cinéma populaire des années 1950-1970.

Cinéma russe et soviétique

Il s’agit de l’un des plus importants fonds de films russes et soviétiques à l’Ouest de Moscou. Ce fonds couvre l’ensemble du XXe siècle, de la fin du cinéma d’époque tsariste aux années 70. Il représente environ 500 titres. Il s’est élargi aux cinématographies d’Europe centrale, en particulier la Bulgarie, la Pologne et la Hongrie.

Cinéma américain classique

La passion de Raymond Borde pour le film noir, mais aussi pour les mélodrames, est bien perceptible dans les collections de la Cinémathèque, en particulier pour l’époque hollywoodienne classique. Nous nous efforçons encore aujourd’hui d’enrichir les collections de ces films d’époque classique quand ils nous manquent. Un important ensemble de films américains des années 1980-1990 est aussi déposé dans nos collections.

Cinéma d’Amérique latine

Important fonds de films lusophones et hispanophones, qui s’enrichit encore régulièrement aujourd’hui et couvre globalement les 30 dernières années. Il est renforcé par un fonds de vidéos consultables exclusivement au Centre de conservation et de recherche.

Cinéma régional

Toute la production en Midi-Pyrénées dans la mesure où nous avons pu la rassembler.

Films de genre, fantastique, érotisme

Fonds de films français et italiens principalement, mais aussi américains, mexicains et espagnols, des années 1960 et 1970, le plus souvent en version française. Des films sans valeur « cinéphile » à leur sortie, devenus très rares aujourd’hui.

Films sur l’art

Raymond Borde lui-même en avait réalisé quelques-uns (Molinier). Son intérêt pour le sujet a permis de rassembler aujourd’hui un ensemble conséquent de films.

Documentaires

Plusieurs milliers de films courts en 35 et en 16 mm où se nichent des trésors inexplorés (films pédagogiques, hygiénistes, etc.).


Notons enfin un important ensemble de films muets français et américains, dans des versions pour le marché français, issus soit de fonds de « tourneurs » (forains), soit des Offices du cinéma éducateur actifs en France dès les années 20. Il s’agit de long-métrages, mais aussi de court-métrages burlesques des années 10 à la fin du Muet. Une partie des films américains de la collection sont perdus aux États-Unis.


La conservation des 38 000 copies :

- 33 000 sont conservées à Balma, au Centre de conservation et de recherche ;
- Plus de 2000 copies sont des films nitrate (ou film-flam) déposés aux Archives françaises du film du CNC depuis 1994 ;
- 3000 sont des exemplaires multiples, conservés dans l’ancien stock de la Cinémathèque.

La collection de films de la Cinémathèque de Toulouse comprend tous les formats, à l’exception du 70 mm : 8 mm, super 8 mm, 9,5 mm, 16 mm, super 16 mm, 17,5 mm, 22 mm, 28 mm, 35 mm.


Visuel : Emmanuel Grimault, 2009, DR.

Conditions d’accès
à la collection de films

Les films sont catalogués dans une base de données interne à la Cinémathèque.

Pour des raisons de droits, le catalogue n’est pas accessible au public.

Depuis le 1er juillet 2009, le catalogage des films est réalisé dans une base de données nationale (LISE), commune aux Archives françaises du film, à la Cinémathèque française et à la Cinémathèque de Toulouse. Ce catalogue collectif est d’ores et déjà accessible au public pour les collections des Archives françaises du film. La localisation des films à la Cinémathèque de Toulouse est accessible sur le site des AFF.

La consultation des films conservés par la Cinémathèque de Toulouse est possible au Centre de conservation et de recherche de la Cinémathèque. Les films sont visionnés sur table.


Les demandes sont à adresser à conservation@lacinematheque
detoulouse.com

La consultation des films est payante (nous consulter pour les tarifs). Sur rendez-vous et sur accréditation.