• Projections_menu_seances
  • Projections_menu_themes
  • Projections_menu_editos
  • Projections_menu_venir
  • Projections_menu_passes
Le programme par :
Seances_boutons_jour_02
Seances_boutons_mois_01
Seances_boutons_themes_01

Explorateur-en-folie-1

L’Explorateur en folie (Animal Crackers)

Victor Heerman. 1930. États-Unis. 98 min. Noir & blanc. 35 mm. VOSTF. Avec Groucho Marx, Harpo Marx, Chico Marx, Zeppo Marx, Margaret Dumont, Louis Sorin Le cinéma des surréalistes

Où il est question d’un aventurier à moustache. Où lors d’une soirée organisée en son honneur doit être dévoilé par la maîtresse de maison un tableau. Où ladite toile sera dérobée et remplacée par un vulgaire faux. Où le chaos et la folie s’emparent du métrage. Les Marx Brothers sont bien sûr de la partie et ils ont le surréalisme à la commissure des lèvres, comme un point de bave blanche. Ou, disait Antonin Artaud « s’il est un état caractérisé, un degré poétique distinct de l’esprit qui se puisse appeler surréalisme, Animal Crackers y participerait entièrement ».


précédé de Betty Boop’s Rise to Fame

Friday 25 April à 19h00                  Infos pratiques



Femme-et-le-pantin_-la-1

La Femme et le Pantin (The Devil Is a Woman)

Josef von Sternberg. 1935. États-Unis. 83 min. Noir & blanc. 35 mm. VOSTF. Avec Marlene Dietrich, Lionel Atwill, Cesar Romero, Edward Everett Horton Le cinéma des surréalistes

Le dernier film du tandem Sternberg / Dietrich. La fascination qu’exerce l’incarnation du désir, Concha Perez, sur deux hommes littéralement possédés. Une histoire d’amour passionnelle basée sur des rapports sentimentaux sado-masochistes. Le tout dans un cadre carnavalesque surchargé où les décors démesurément baroques procèdent d’un érotisme tout entier dévoué à la femme : Marlene Dietrich. « L’univers de Sternberg fait d’insolite et d’érotisme est purement surréaliste, parce que, par des rayons corrosifs, il brûle l’enveloppe du visible pour explorer toute la richesse latente », écrivait Ado Kyrou.


précédé de Betty Boop’s Ups and Downs

Friday 25 April à 21h00                  Infos pratiques



Grand-theft-auto-1

Grand Theft Auto / Lâchez les bolides (Grand Theft Auto)

Ron Howard. 1977. États-Unis. 84 min. Couleurs. 35 mm. VF. Avec Ron Howard, Nancy Morgan, Elizabeth Rogers, Barry Cahill Extrême CinémaThèque

Allez, on lâche la console et on écarquille les yeux. Bienvenue dans GTA. Le premier du nom. Un film de bagnoles qui n’a pas grand-chose à voir avec le jeu vidéo, si ce n’est son titre et qu’il goûte bien la tôle froissée. Échappé d’Happy Days, Ron Howard est encore plutôt Richie (Cunningham) que Rush. Le père du Grinch et d’Apollo 13 tourne là son premier long, une production Roger Corman plus Shérif fais-moi peur que Bullit. On ne boudera pas pour autant son plaisir aux sons de drifts en Rolls Royce et de cascades à l’ancienne. L’argument, s’il est vraiment nécessaire : Richie et sa belle foncent à toute blinde à Las Vegas pour se marier, poursuivis par tous ceux qui veulent s’opposer à leur union…


Friday 25 April à 21h15                  Infos pratiques