Suite aux annonces gouvernementales du 7 janvier 2021, la Cinémathèque de Toulouse reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

La bibliothèque du cinéma est ouverte du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30 sur rendez-vous à l’adresse bibliotheque@lacinemathequedetoulouse.com

Farce et attrape sur Mémoire filmique Pyrénées-Méditerranée

À l’époque où les Arènes de Toulouse étaient encore debout, 6 jeunes personnes ont imaginé lors d’un stage Kodak une corrida singulière. Pas de taureau sur le sable mais un homme captif. On suit brièvement les préparatifs du film puis le résultat. Intitulé Ils veulent tuer, l’essai reprend l’imaginaire de nombreux films d’horreur : enlèvement, enfermement, blouses blanches, mutilation.

Voir le film

En kiosque : Au pays de la peur

Pour vous nous emmène en Allemagne, en France et à Hollywood sur les traces “des films d’épouvante et de fantastique”. “Toute une cinématographie bizarre, envoûteuse”, qui compte déjà de grands œuvres en 1937 : Nosferatu le vampire, Le Cabinet du docteur Caligari, Les Mains d’Orlac, Paris qui dort, Frankenstein, pour ne citer que quelques titres évoqués dans l’article.

Voir la revue

Rencontre avec Jean-Pierre Bouyxou

Du cinéma expérimental à l’érotisme, en passant par le fantastique de tout poil ou la comédie façon Émile Couzinet, Jean-Pierre Bouyxou promène son lyrisme youplaboumesque et contestataire en terres cinéphiles depuis bientôt quarante ans. Retour sur le travail de cet actionniste érudit, pourfendeur des normes et défenseur d’un art de la brèche, à l’occasion de la 19e édition du festival Extrême Cinéma.

Voir la rencontre

Cinéma de genre : l’étrange au rendez-vous

Cette semaine aurait dû se tenir la séance des Juniors de l’Extrême. Pour compenser, des membres de la Cinémathèque vous font découvrir le cinéma de genre à travers des films phares qui les ont marqués quand ils étaient jeunes. Du rire aux larmes, de la chanson aux explosions, venez écouter ce tour d’horizon du cinéma de genre.

Écouter la pastille sonore

TÉLEX

Festival Extrême Cinéma

Enfant terrible de la Cinémathèque de Toulouse, le festival Extrême Cinéma met à l’honneur le cinéma des marges depuis maintenant 22 ans ! Films de genre, objets singuliers, classiques oubliés et expérimentations bizarroïdes se mêlent, s’emmêlent, fusionnent et s’enchevêtrent.
Retour en images sur la 20e édition du festival par les étudiants de l’école ACFA.
Voir la vidéo