Suite aux annonces gouvernementales du 7 janvier 2021, la Cinémathèque de Toulouse reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

A partir du mois d’avril, la bibliothèque du cinéma est ouverte le mercredi de 14h à 19h sur rendez-vous, à l’adresse bibliotheque@lacinemathequedetoulouse.com

Les reproductions de documents (articles de périodiques) à distance sont possibles, pour toute demande, envoyez un mail à joelle.cammas@lacinemathequedetoulouse.com

Entre cinéphilie et art brut : les affiches des ciné-clubs toulousains

Du mardi 08 novembre 2016
au dimanche 20 novembre 2016

Le sombrero de Viva Zapata !, la grenade de If, l’escalier du Cuirassé Potemkine : simples et efficaces, d’un synthétisme poignant, les affiches de cinéma de cette exposition ont l’effet d’un clin d’œil chargé de complicité.
Au croisement de la cinéphilie et de l’art brut, ces affiches sont le témoignage de la programmation des ciné-clubs toulousains des années 1960-80, notamment ceux organisés par la Cave Poésie, le Cratère et le CIES (Centre International des Étudiants et des Stagiaires). Mais c’est aussi la trace d’une pratique commune dans le réseau des ciné-clubs de l’époque : la réalisation d’affiches artisanales pour annoncer les projections.
Les auteurs de ces compositions, parfois réalisées lors de stages, sont en général des cinéphiles passionnés impliqués dans l’organisation des ciné-clubs. Mais ils font tout de même preuve d’un vrai talent d’affichiste : la synthèse, le symbolisme, le soin du lettrage, le rendu des atmosphères, le tout combiné avec une certaine naïveté du dessin, font de ces affiches de véritables bijoux. En mélangeant souvent les techniques (peinture, découpage de photos, collage de matériaux divers tels que carton, ficelles, coupures de journaux, jute), la représentation graphique des films dépasse ici l’imaginaire des affiches classiques de cinéma.
Plus de 150 de ces affiches sont maintenant conservées à la Cinémathèque de Toulouse. C’est grâce au don de Michel Dédébat, auteur, par ailleurs, de beaucoup d’entre elles et engagé de longue date dans le milieu des ciné-clubs. Attaché à l’histoire de la Ligue de l’enseignement et des ciné-clubs en France, il a conservé précieusement ces objets qui tout naturellement élargissent leur sens en passant de souvenirs personnels à patrimoine cinématographique.

Claudia Pellegrini
Département des collections

> 8 – 20 novembre – Cinémathèque de Toulouse (hall)