Suite aux annonces gouvernementales du 7 janvier 2021, la Cinémathèque de Toulouse reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

La bibliothèque du cinéma est ouverte du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30 sur rendez-vous à l’adresse bibliotheque@lacinemathequedetoulouse.com

Raconte-moi un film

Du mardi 12 septembre 2017
au dimanche 29 octobre 2017

Film raconté, ciné roman, roman-film, roman visuel, roman cinéoptique, ce genre singulier aux frontières mobiles, à la lisière entre cinéma et littérature, forme un fonds très riche dans les collections de la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse. Ni scénario ni découpage, le film raconté présente l’histoire romancée d’un film illustrée par des photogrammes.
Nés dans la presse quotidienne des années 1910, des feuilletons racontaient les films à épisodes appelés « serials ». Dans les années 1920, apparaît une presse cinématographique spécialisée avec des titres dédiés aux films racontés, les deux titres emblématiques étant Le Film complet (1922-1958) et Mon film (1924-1967). Durant cette décennie, des éditeurs tels que Tallandier, Plon, Albin Michel et Gallimard proposent aussi des collections de films racontés sous forme d’ouvrages.
Au fil des ans, la forme des récits évolue progressivement, laissant de plus en plus de place aux images et réduisant le texte pour se transformer en roman photo dans les années 1950. Le film est alors réécrit sous forme de BD et les photographies du film servent de support principal.
Cette pratique a connu un grand succès populaire et ces documents sont des témoignages essentiels de la production cinématographique des années 1920 à 1950. Ils font parfois partie des rares traces de certains films considérés aujourd’hui comme perdus.
Tiraillé entre légitimité culturelle et divertissement de masse avant la Seconde Guerre mondiale, le film raconté s’est orienté vers des genres résolument populaires dans l’après-guerre : westerns, films fantastiques, science-fiction, films d’amour, et même films de jungle… Le roman photo notamment avec la série des Star ciné est un grand témoin d’un pan entier du cinéma populaire peu considéré par l’histoire du cinéma.
Enfin, le style littéraire souvent emphatique est passionnant pour le spectateur actuel : les auteurs font parfois preuve d’une grande inventivité par rapport à l’œuvre originale et proposent des réécritures étonnantes. Des livres numériques conçus par le service de l’Action éducative et culturelle de la Cinémathèque en partenariat avec l’Éducation nationale enrichissent l’exposition en présentant ce type de décalages.

Magali Paul, Documentaliste

Cinémathèque de Toulouse (hall)

Dans le cadre du rendez-vous « Le film du jeudi » et de la projection de La Chevauchée fantastique de John Ford, une visite guidée de l’exposition est proposée le jeudi 19 octobre à 19h15.
Un focus sur les films racontés adaptés d’œuvres littéraires est présenté au Centre de ressources Lettres, Arts, Philosophie (CLAP) de l’Université Toulouse Jean Jaurès du 25 septembre au 20 octobre.
Il sera accompagné de 3 ateliers organisés par la Cinémathèque : mardi 17 et jeudi 19 octobre à 13h, « La pellicule existe encore », intervention de Matthieu Larroque, documentaliste, et Guillaume Le Samedy, chargé de l’action culturelle ; mercredi 18 octobre à 13h, « De l’écran au papier, les différents modes des films racontés », intervention de Salem Tlemsani et Carine Peccoz, enseignants chargés de mission.