D’après le décret du 7 août 2021, la bibliothèque de la Cinémathèque, en tant que bibliothèque spécialisée, n’est pas soumise à la présentation du pass sanitaire. En revanche, le port du masque y reste obligatoire.
Rappel des horaires d’ouverture : du mercredi au vendredi, de 14h à 19h. Entrée libre.

Francis Ford Coppola – Parrain du nouvel Hollywood

Du mercredi 02 mai 2018
au dimanche 01 juillet 2018

Francis Ford Coppola a longtemps été considéré comme l’un des réalisateurs, producteurs et scénaristes les plus novateurs et influents de Hollywood. Parrain du « Nouvel Hollywood », sorte de nouvelle vague dont il fut incontestablement le véritable nabab au côté de ses amis Lucas, Spielberg, De Palma et Scorsese, Coppola n’a cessé, tout au long de sa carrière, de rêver d’un cinéma qui fusionnerait tous les moyens et toutes les formes d’expression que le 7e Art se doit de disposer et d’expérimenter. Quitte à prendre des risques démesurés, à tout perdre (y compris une part de raison), à brouiller sans arrêt les pistes pour devoir constamment se réinventer, renaître et rarement là où on pouvait l’attendre.
De Dementia 13 (1963) à Twixt (2012), en passant par Apocalypse Now (1979) et la trilogie du Parrain (lancée en 1972), et tant d’autres films parfois inclassables, l’écrasante et protéiforme filmographie de Coppola n’est autre que l’histoire – ou plutôt l’épopée – d’un idéal cinématographique, auréolée de nombreuses récompenses (dont 5 Oscars et 2 Palmes d’or) et d’une reconnaissance internationale cultissime.
Lui qui disait que « l’Art, en général, est la réponse au futur. C’est l’entreprise la plus importante à laquelle nous puissions nous consacrer », c’est un Coppola cinéaste et conteur – entre grands spectacles et films plus intimistes – qui se revisite le temps de cette exposition, au détour d’affiches et de photographies issues des collections de la Cinémathèque de Toulouse.

Dominique Auzel, Conservateur de la Cinémathèque de Toulouse

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Francis Ford Coppola présentée en juin 2018 à la Cinémathèque de Toulouse

Cinémathèque de Toulouse (hall)