Suite aux annonces gouvernementales du 7 janvier 2021, la Cinémathèque de Toulouse reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

La bibliothèque du cinéma est ouverte du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30 sur rendez-vous à l’adresse bibliotheque@lacinemathequedetoulouse.com

Boucles sur écran – Traverse Vidéo

Du mardi 26 février 2019
au dimanche 05 mai 2019

Sergio Leone : On disait « spaghetti » pour « italien ». (…) Il n’y a là rien de méchant. C’est juste une façon de définir l’origine nationale. Ce sont les Européens qui reprirent ce label de façon critique pour stigmatiser la démarcation d’un genre. C’est idiot. Comme si l’on taxait les films américains sur la Rome antique en les nommant : « Hamburger romain. »
Sans doute, Un dollaro di sfida / Un dollar de défi de Giorgio Simonelli est-il en 1960, le premier western tourné en Europe, pourtant sans nommer les autres films y compris français, ce sont les Allemands qui d’abord, y opérèrent avec les aventures de l’Indien Winnetou filmées par Harald Reinl ou Alfred Vohrer alors que La Chevauchée vers Santa Cruz de Rolf Olsen, coproduit avec la France, et qui y emploie Klaus Kinski, précède le succès du premier western de Sergio Leone… Notre programmation en boucle − suit en mouvements de l’exposition affiches − de tels dépassements de frontière y compris de médium. D’autant que le cinéma hors genre, l’expérimental s’empare des topoï des genres − dès lors aussi du western − y compris en boucle sans fin quand le genre lui-même emprunte à d’autres ou en décline d’autres avec esprit et glissant des volutes de virtuosité. Kinski y surgit avec son désir fou de faire film Kinski wanted Herzog to direct but he turned it down de Guillaume Vallée. Du Canada, Les Soleils se couchent à l’ouest de Myriam Jacob-Allard, porté par l’humour, « westernise » par des airs de Country chantant étonnamment «  maman », les soleils empruntés à Internet. Très différemment, une variation venue de Hong Kong cherche ce qui est sous le médium, et pour ce faire, The Uncertainty Principle applique un ensemble de filtres de Gabor à chaque image d’une séquence des 47 Rōnin de Mizoguchi. Et puisque la BD puise dans la western, le cinéma puise dans la BD ; Color Shoot de Johanna Vaude retravaille numériquement, selon cette esthétique, l’iconographie du western, avec duels, conquête de l’Ouest, liberté des grands espaces ; Moritz Mugler dévide en High Wool, le fil narratif en animation sans négliger les très gros plans regards, la largeur de l’espace et les virevoltants à la Sergio Leone − l’indispensable trace de ces boucles sur écran qui ne pouvaient exclure, non plus, les nouveaux regards amoureux des cowboys entre eux en une animation mêlée aux plans filmés du Mexique, La Mesa de Adrian Garcia Gomez.

Simone Dompeyre, Directrice artistique de Traverse Vidéo

The Uncertainty Principle: M/G. Hector Rodriguez. 2018. HK. 10 min. 25 sec. VO.
La Mesa. Adrian Garcia Gomez. 2018. Isr. 9 min. 45 sec. VO.
Color Shoot. Johanna Vaude. 2016. Fr. 7 min. 18 sec. VO.
High Wool. Moritz Mugler. 2017. All. 2 min. 22 sec. VO.
Kinski wanted Herzog to direct but he turned it down. Guillaume Vallée. 2018. Can. 6 min. 15 sec. VOSTF.
Les Soleils se couchent à l’ouest. Myriam Jacob-Allard. 2016. Can. 19 min. VO.

> 26 février – 17 mars 2019 et du 2 avril – 5 mai 2019
Cinémathèque de Toulouse (hall)