Fenêtre sur l’ENSAV

La Cinémathèque de Toulouse et l’ENSAV (École Nationale Supérieure d’AudioVisuel) se réjouissent de ce nouveau rendez-vous destiné à faire connaître au public les travaux des étudiants qui seront les créateurs du cinéma de demain (réalisateurs, chefs opérateurs, ingénieurs du son, infographistes et décorateurs).
Une fois par mois, un long métrage présenté par la Cinémathèque sera précédé d’un court métrage réalisé par un étudiant de l’ENSAV. Cette projection sera accompagnée par le réalisateur et par un enseignant de l’école.
Une fois par an, une séance spéciale sera consacrée à la diffusion d’une sélection de films d’étudiants accompagnée d’échanges avec le public de la Cinémathèque.

 
 

Yolo
Maruani Landa. 2015. France. 15 min. DCP.
Estel rencontre la famille de son petit copain. Très vite, elle devra faire face à une situation embarrassante.

En avant-programme de À bientôt, j’espère et La Charnière

 
 

Face-à-face
Hugo François. 2015. France. 7 min. DCP.
La métamorphose d’un homme, résolu à s’accepter tel qu’il est.

En avant-programme de Le Havre

 
 

L’ESAV, école interne de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, forme depuis plus de 35 ans des professionnels du cinéma et de la télévision. Aujourd’hui École Nationale Supérieure d’AudioVisuel, l’ENSAV est l’une des trois écoles françaises publiques spécialisées dans l’enseignement du cinéma et de l’audiovisuel. C’est la seule école supérieure d’audiovisuel à être composante universitaire. La formation se fait en quatre ans : Licence 3, Master, DURCA (Diplôme Universitaire de Recherche et de Création en Audiovisuel), L3 pro à Castres. Elle propose 6 spécialités : Réalisation, Image, Son, Infographie/Décor, Production, Recherche/Expérimentation, ce dernier parcours pouvant ouvrir sur un doctorat.