Suite aux dernières annonces gouvernementales, la Cinémathèque met en place le contrôle du pass sanitaire à partir du 21/07/2021.
– En journée, pour la visite de l’exposition, pas de contrôle du pass sanitaire, la jauge maximale dans le bâtiment étant limitée à 50 personnes.
– En soirée, pour les séances en salle (19h) et en plein air (22h), le pass sanitaire est requis. Les contrôles seront effectués exclusivement par les agents de Victory Security.

¿Dónde está el espíritu de la República? – Cinespaña 2019

Du samedi 05 octobre 2019
au dimanche 13 octobre 2019


Voir les projections

L’esprit républicain au cinéma, de la « Retirada » à nos jours

Au départ, 1939. La « Retirada ». Des Républicains espagnols fuyant la répression franquiste pour trouver un asile tout relatif de ce côté-ci des Pyrénées. 2019 : ce triste anniversaire, son cortège de blessures ouvertes et de nouveaux réfugiés. Un monde, un siècle presque, sépare ces deux dates. Une cicatrice qui démange mais ne dérange plus guère. Au départ, comme au présent, deux adresses et trois acteurs culturels liés à cette histoire. Le 69 rue du Taur, actuel foyer de la Cinémathèque de Toulouse, qui abrita le siège du Partido Socialista Obrero Español (PSOE), et le 71 rue du Taur, actuel foyer de la Cave Poésie, qui abrita le siège de l’Unión General de los Trabajadores (UGT) en exil. Comme invité, le festival Cinespaña, qui porte en bandoulière la mémoire des Républicains espagnols, hantant chaque année ces lieux.

1939-2019. 80 ans. Année de commémorations. Mais que doit-on célébrer au juste ? Plutôt que de commémorer une défaite, cette programmation est animée d’un désir, celui de retrouver une part de l’esprit de la République espagnole, celle de 1936-39, de ses idéaux politiques, artistiques, éducatifs et sociaux, qu’ils aient été d’obédience révolutionnaire, réformiste ou « libérale ». Face à la froide évidence du passé, nous pouvons encore nous interroger et raviver, à la lumière du temps écoulé, une petite flamme. Mais pour ce faire, il faut d’abord accepter de se décaler. Et envisager la 2de République espagnole moins comme un régime politique liquidé par le franquisme que comme un ensemble de formes culturelles ayant su migrer et se perpétuer au cours des années.

Conçu en complicité avec la Filmoteca española (Madrid) et la Filmoteca de Catalunya (Barcelone), « ¿Dónde está el espíritu de la República? » invite le public à partir sur les traces de l’esprit républicain au cinéma, après 1939, c’est-à-dire après la défaite, afin de découvrir quelles images et quelles pensées sont nées dans le sillage des exils. Le cycle se présente comme une enquête dans laquelle se côtoient à parts égales le tragique et le grotesque, le pamphlet et l’allégorie, l’esprit d’analyse et l’esprit libertaire, le documentaire et la fiction, la catharsis et la réflexion, l’archive et le psychodrame. Partant de la « Retirada », qu’il documente et interroge, il explore différents foyers cinématographiques de persistance républicaine, comme autant d’hypothèses, jusqu’à l’actualité. Quatre blocs thématiques (Los que pasaron, Vida en sombras, Lettres du pays de nulle part, God Save the King), plus un programme de courts métrages, viennent ainsi éclairer ces vies parallèles de l’Espagne avec le cinéma pour mémoire, comme foyer de résilience et prolongement de la lutte.

Loïc Diaz Ronda, codirecteur et programmateur du festival Cinespaña
Franck Lubet, responsable de la programmation de la Cinémathèque de Toulouse

Coproduction La Cinémathèque de Toulouse / Cinespaña dans le cadre de la 24e édition du festival Cinespaña (4-13 octobre 2019)

Cycle conçu avec le soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à l’occasion
des commémorations du 80e anniversaire de la Retirada

Retrouvez le calendrier des projections du cycle « ¿Dónde está el espíritu de la República? » dans le catalogue du festival Cinespaña et sur www.cinespagnol.com

En partenariat avec la Cave Poésie qui proposera, à partir du 26 septembre, des textes, lectures et chants autour de la « Retirada »
Plus d’infos sur le programme tiré-à-part et sur www.cave-poesie.com