La séance de Plein Air de ce soir est complète ! “Astérix et Obélix mission Cléopâtre” est projeté demain en salle à 19h !

Festival Extrême Cinéma 2022

Du vendredi 18 février 2022
au samedi 26 février 2022


Voir les projections

TEMPS eXtrême

2022. Retour vers le futur. Le futur est dans le passé. Les États-Unis, phare du monde occidental, sont devenus un quart-monde. Quartiers à l’abandon où les vétérans d’une guerre mijotent un cauchemar à l’orange. Des hordes de jeunes ont envahi les rues dans une guerre de gangs qui a tourné à la chasse à l’homme. Un attentat terroriste de grande envergure menace directement sur son sol une impérialiste Amérique dont les chaleureux foyers ne sont que crackhouses. La VHS a pris le contrôle d’une étrange vérité du cinéma : l’illusion. Et les midis sont devenus minuits. Au Japon, on se projette dans le futur en super-8 pour empêcher le règne de vampires ; on ne se prend plus la tête, mais le chou. À moins qu’on la perde à plonger dans les profondeurs d’un monde habité de clones en stop motion. Un virus rôde. Le syndrome Ebola qui se propage lubriquement dans un film malade. Jekyll a goûté à Hyde et Hyde a bouffé Jekyll. Luchini a détourné la marée. Et Michel Sardou, qui ne veut plus qu’on l’appelle rance, débarque en mode Dirty Harry pour remettre de l’ordre.
Cours, camarade, cours vite, le vieux monde est encore derrière toi. Les porcs sont lâchés. Ils officient dans l’arrière-boutique d’un vidéoclub te laissant les couleurs acidulées d’un soap pour essayer de remettre l’histoire dans le bon sens. Sens dessous dessus. Sans dessus dessous. Futur vers le retour. Ce futur qui est passé. Parce que l’avenir, c’est du passé. Le passé nous l’avait dit à travers de cultes fentes élargies au punk. Et le monde court toujours. Ce monde qui court à sa perte. Arrête-toi camarade, le vieux monde est toujours en avance sur toi. Qu’il crève. Et nous danserons sur ses cendres. Cela s’appelle l’Horror, grelotante en robe rose et verte, ainsi que l’habillait Baudelaire. Il y a du laid, il y a du beau. Pas de place pour le joli. Cela s’appelle Extrême Cinéma. Viens danser.

Ichka & Grigor