Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

Sol de Carvalho


Né à Beira au Mozambique, Sol de Carvalho a étudié au Conservatoire national de cinéma de Lisbonne et a travaillé comme journaliste, monteur et photographe. À son retour au Mozambique, il rejoint le FRELIMO, mouvement pour l’indépendance du pays, et est nommé directeur du Service National de la Radio du Mozambique. À partir de 1979, il collabore avec Mia Couto et Albino Magaia pour le magazine Tempo. Au milieu des années 1980, Sol de Carvalho prend finalement la décision de devenir cinéaste. Depuis lors, il a réalisé de nombreux films, principalement des documentaires, des téléfilms, mais aussi des courts métrages de fiction. Son premier long métrage, Le Jardin d’un autre homme (2006), portrait d’une jeune étudiante harcelée, est aussi le premier film mozambicain à être tourné dans le pays depuis vingt-cinq ans. Son travail est social, engagé et traite souvent de sujets tabous comme le sida ou la violence domestique. Fervent partisan des processus participatifs, il se rend souvent au Mozambique pour montrer ses films dans les villages et discuter avec les populations. Produit en 2017, Mabata Bata, fable tragique sur la quête du bonheur, est son dernier long métrage en date.

Les films présentés par Sol de Carvalho (visioconférence) :
Le Jardin d’un autre homme
Mabata Bata

Les films choisis et présentés par Sol de Carvalho (visioconférence) :
Mortu Nega – Ceux dont la mort n’a pas voulu de Flora Gomes
Un héros de Zézé Gamboa