Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

Trois jours et un enfant (Shlosha yamim veyeled) – Le Printemps du cinéma israélien

Uri Zohar. 1967. Isr. 90 min. N&b. DCP. VOSTF.


Le Printemps du cinéma israélien



Un étudiant se voit confier pendant trois jours la garde de l’enfant d’une femme qu’il a aimée. Le petit garçon est espiègle et l’adulte transfère sur lui les sentiments contradictoires qu’il éprouve encore pour ce premier amour. Trois jours pour apprendre à se connaître, trois journées de circulation dans un Jérusalem encore en friche. À mi-chemin entre Godard et Resnais, une belle histoire d’amour et de folie sur la perte de l’idéal collectiviste et amoureux qui participa à la réinvention du cinéma israélien de la fin des années 1960.

mercredi 10 mai 2017, 19h00       Infos pratiques - Vente en ligne