Réouverture de la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse mercredi 15 septembre à 14h. D’après le décret du 7 août 1921, en tant que bibliothèque spécialisée, notre bibliothèque n’est pas soumise à la présentation du pass sanitaire.
Rappel des horaires d’ouverture : du mercredi au vendredi, de 14h à 19h. Entrée libre.

Rencontre avec Dominique Païni | Ombres Blanches

.


Événements



À l’occasion de la parution de son ouvrage L’Attrait des miroirs (Yellow Now, mars 2017)

Participant autant du monde matériel que de l’univers mythologique, les miroirs obsèdent… Ainsi, ce constat est-il recommencé à chaque rencontre avec notre reflet : celui-ci est sans profondeur. Mais cette conclusion raisonnable nous incite à rêver qu’au-delà de sa surface, il existe un monde parallèle. Notre aptitude poétique nous permet donc d’envisager les miroirs comme des seuils à franchir pour accéder à d’autres dimensions de l’imagination. Le cinéma fait appel au miracle des reflets, les puissances du faux finissant toujours par dire des vérités sur lui-même. Chez certains cinéastes, c’est à travers un miroir que le héros prend possession de son propre univers, jusqu’à la folie parfois. Il y attire un amant, une maîtresse, des ami(e)s dans une aventure interminable et fréquemment fatale. Les miroirs contribuent également à l’apparition d’un personnage dans le récit amplifiant l’inquiétude ou le désir à son égard. Enfin, les miroirs trompent et amusent… 
Le livre propose de nombreux exemples de facéties mimétiques en cinéma, empruntés aux plus grands auteurs classiques et modernes : Hitchcock, Visconti, Godard, Welles, Dreyer, Kubrick, Duras, Truffaut, Fassbinder, Chantal Akerman et, Narcisse entre tous, Cocteau ! Les miroirs comme prétextes d’analyse des films ? On ne saurait mieux dire alors que tout film en reflète d’autres, à l’infini.

Dominique Païni présentera Orphée de Jean Cocteau.

 

 

 

 

jeudi 08 juin 2017, 18h00       Infos pratiques