Dans le cadre de la Biennale, Festival international des arts vivants de Toulouse, la bibliothèque accueille du jeudi 6 octobre au dimanche 9 octobre l’installation vidéo Âabide l’kadia d’Abdessamad El Montassir. L’accès aux documents sera donc indisponible du 5 au 7 octobre.

Rencontre avec Léo Souillès-Debats

.


Événements



À l’occasion de la parution de son ouvrage La Culture cinématographique du mouvement ciné-club. Une histoire de cinéphilies (1944-1999), Paris, AFRHC, 2017.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les ciné-clubs s’organisent autour d’un mouvement social et culturel sans précédent qui s’étend rapidement à toute la France. S’inscrivant dans le prolongement des premières expériences cinéphiles des années 1920 et 1930, ils fusionnent alors avec les réseaux et les idéaux de l’éducation populaire. Ce mouvement associatif deviendra l’un des principaux lieux d’épanouissement de plusieurs générations de cinéphiles qui viennent y cultiver leur passion commune au fil des projections et des débats souvent enflammés. La Culture cinématographique du mouvement ciné-club, ouvrage adapté de la thèse de Léo Souillés-Debats, se propose d’explorer leurs histoires. Celles de ces cinéphiles qui ont décidé de consacrer une partie de leur vie au cinéma en partageant leur amour pour le 7e Art.

Léo Souillés-Debats est maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Lorraine (site de Metz), membre du Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales et de l’Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma. Ses travaux portent sur l’histoire du cinéma en France, la cinéphilie, l’enseignement du cinéma, l’« éducation aux images » et l’histoire du mouvement des ciné-clubs des années 1920 jusqu’à aujourd’hui.

Retrouvez également Léo Souillès-Debats à 21h pour la séance de La Chevauchée fantastique de John Ford.

jeudi 19 octobre 2017, 18h00       Infos pratiques