Dans le cadre de la Biennale, Festival international des arts vivants de Toulouse, la bibliothèque accueille du jeudi 6 octobre au dimanche 9 octobre l’installation vidéo Âabide l’kadia d’Abdessamad El Montassir. L’accès aux documents sera donc indisponible du 5 au 7 octobre.

Pas de problème !

Georges Lautner. 1974. Fr. 105 min. Coul. 35 mm.


Avec Miou-Miou, Jean Lefebvre, Beranrd Menez, Henri Guybet, Anny Duperey


Histoires de cinéma 1



Après un détour par le film policier avec Les Seins de glace, Georges Lautner, réalisateur des Tontons flingueurs, retrouve Jean-Marie Poiré, son coscénariste de Quelques messieurs trop tranquilles. Dans ce dernier, on remarquait déjà la lumineuse apparition d’une certaine Miou-Miou qui se révélera pleinement suite au scandale et au triomphe des Valseuses de Bertrand Blier. Avec Pas de problème !, Lautner et Poiré reprennent le flambeau et échafaudent ce délirant road-movie spécialement conçu pour la comédienne, qui se débat pour l’occasion avec un encombrant cadavre dissimulé par mégarde dans un coffre de voiture. Le véhicule n’est autre que celui du père de Jean-Pierre, l’un de ses prétendants, et les choses se gâtent quand Daniel, un ex-petit ami, se joint au tandem. Deux voitures, un improbable trio (Miou-Miou, Bernard Menez, Henry Guybet) et un macchabée dans le placard. Le vaudeville le plus enlevé s’invite à la course-poursuite la plus folle et Lautner semble avoir trouvé sa nouvelle muse en la personne de Miou-Miou. À noter que contrairement à l’espiègle Mireille Darc, avec qui le cinéaste tournera treize films, il joue là sur la fragilité et la vulnérabilité de la comédienne. La mutine Miou-Miou ravit les cœurs des hommes, qui du coup prennent tous les risques pour elle. À ses côtés, Menez et Guybet rappellent qu’ils pouvaient être d’excellents comédiens s’ils étaient bien dirigés. Si l’on ajoute à ce cocktail détonnant d’action débridée, de répliques acides et de gags désopilants les apparitions de Renée Saint-Cyr, Maria Pacôme, Robert Dalban, Gérard Jugnot et Patrick Dewaere, on tient là un vrai bon classique indémodable de la comédie survitaminée dont les cascades automobiles de rigueur ne pouvaient être élaborées que par le grand Rémy Julienne.

Séance présentée par Rémy Julienne

samedi 04 novembre 2017, 11h00       Infos pratiques - Vente en ligne