Le ciné-concert “Nosferatu, le vampire” indiqué en “Salle 6” sur les tickets aura bien lieu à l’Église du Gesu vendredi 2 décembre à 21h30.

Paris qui dort – Les Deux Timides | TNT

René Clair.


Ciné-concerts



Paris qui dort
René Clair
1924. Fr. 72 min. N&b / teinté. DCP. Muet. Intertitres français.
Version longue et teintée restaurée par LA Cinémathèque française © 1924 – Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

Les Deux Timides
René Clair
1928. Fr. 76 min. N&b / teinté. DCP. Muet. Intertitres français.
Restauré en 2016 par La Cinémathèque française
et le San Francisco Silent Film Festival.
Ce film a reçu l’aide du CNC pour la numérisation du patrimoine cinématographique français.

Paris qui dort et Les Deux Timides. Le premier marque les débuts de René Clair, jeune cinéaste propulsé au sommet de l’avant-garde. Le second abonde dans la comédie et donne le la pour la suite de sa carrière. Paris endormie, un gardien de nuit et un savant fou. Un rayon mystérieux jette un sortilège cataleptique sur la capitale. Promenade dans un Paris qui dort… Arrêts sur image, ralentis, images abstraites, René Clair explore et joue. Trouvailles et effets encore et toujours dans Les Deux Timides. Tout commence par la désastreuse plaidoirie d’un avocat atteint de timidité incurable. Les ornements du style Clair, notamment un étonnant triple écran lors d’un procès, se fondent à merveille dans une rocambolesque histoire d’amour. Frémissin, le timide du barreau parviendra-t-il à gagner la main de la belle Cécile ?

Séance accompagnée par Jean-François Zygel (Improvisation au piano)

Coréalisation TNT – Théâtre national de Toulouse / La Cinémathèque de Toulouse

 

 

 

 

vendredi 24 novembre 2017, 20h30       Infos pratiques - Vente en ligne