Suite aux dernières annonces, la Cinémathèque de Toulouse se réjouit de pouvoir de nouveau accueillir le public.

Mercredi 19 mai, réouverture de la billetterie (sur place et en ligne), de la bibliothèque (du mercredi au vendredi, de 14h à 19h, sur rendez-vous) et début de l’exposition « HOLYWOODOO, Incredible Movie Posters du Ghana ».

Vendredi 21 mai, reprise des séances avec le cycle « Scope ».

Afrique 50 – Les Statues meurent aussi

.


Le cinéma colonial français, entre exotisme et propagande



Afrique 50
René Vautier
1950. Fr. 20 min. N&b. 16 mm.

Les Statues meurent aussi
Alain Resnais, Chris Marker, Ghislain Cloquet
1953. FR. 30 min. N&b. DCP.

Colonialisme et contestation. D’abord avec Afrique 50. Censé réaliser un film sur les bienfaits de la mission française en Afrique, René Vautier dénonce les conditions de vie dans les colonies françaises et signe le premier film anticolonialiste français. Il sera incarcéré et son film, interdit, saisi, censuré pendant plus de quarante ans. Puis avec Les Statues meurent aussi ou comment, à partir d’un projet de documentaire sur l’Art Nègre, Resnais aboutit à un film militant. « Nous n’avions pas, au départ, l’idée de faire un film anticolonialiste et antiraciste. C’est naturellement que nous avons été conduits à poser quelques questions, qui ont valu au film d’être interdit. » Alain Resnais, 1961.

Séance présentée par Alain Mabanckou

mercredi 31 octobre 2018, 21h00       Infos pratiques - Vente en ligne