Suite aux dernières annonces gouvernementales, la Cinémathèque met en place le contrôle du pass sanitaire à partir du 21/07/2021.
– En journée, pour la visite de l’exposition, pas de contrôle du pass sanitaire, la jauge maximale dans le bâtiment étant limitée à 50 personnes.
– En soirée, pour les séances en salle (19h) et en plein air (22h), le pass sanitaire est requis. Les contrôles seront effectués exclusivement par les agents de Victory Security.

Brian de Balma présente – Le Casino (Lavelanet)

Brian de Balma. environ 70 min.


Histoires de cinéma 2



On connaît tous la légende du Fantôme de l’Opéra souvent adaptée au cinéma, mais saviez-vous qu’un autre fantôme hante le Centre de conservation et de recherche de la Cinémathèque de Toulouse situé à Balma ? Une véritable histoire de cinéma à lui tout seul…
Tout commence à Toulouse en 1974, mais la presse n’en a jamais parlé…
Un certain Brian, jeune cinéphile américain originaire du New Jersey, aurait eu le visage brûlé en manipulant chez lui une bobine de film nitrate achetée aux puces. Sa fiancée, Margot, alors à ses côtés, aurait tragiquement perdu la vie lors de l’incendie. Inconsolable et défiguré, Brian, pris de pulsions, aurait trouvé refuge dans les recoins sombres des hangars du Vernet, en périphérie toulousaine, abritant alors une partie des collections de la Cinémathèque. On aurait vu à plusieurs reprises sa silhouette, une nuit de pleine lune de 2003, se diriger du centre-ville vers Balma et le Centre de conservation alors en pleine construction. Et depuis, au dire de toute l’équipe de la Cinémathèque, des bobines seraient déplacées la nuit, des bruits bizarres se feraient entendre, les tables de visionnement, pourtant éteintes la veille, seraient allumées le matin. Et plus étrange encore, sur les murs seraient régulièrement punaisées des feuilles avec des recommandations de programmation très précises « Brian de Balma ».
Alors laissons-nous surprendre par ce personnage mystérieux et fantomatique − véritable styliste visuel − et son dernier programme composé de pépites cinématographiques issues des riches collections de la Cinémathèque de Toulouse.
Une séance spéciale, très spéciale, composée d’objets cinématographiques rares, inédits et inattendus : courts métrages, bandes-annonces, publicités et autres documents cinématographiques aux genres parfois indéfinis. On y croisera le tandem Poiret et Serrault, reporters-entomologistes du genre humain, des Martiens qui scrutent des Terriens vraiment terre à terre, une Bédouine en dolce vita à Rome, des pêcheurs si « voisins » de ceux de McLaren, du suspense, du rire, du métro, du boulot, du disco, du café aussi… mais qui refroidit… Un inventaire à la Brian qui témoigne du spectre si large des films conservés par la Cinémathèque de Toulouse. Ponctuant toutes ces pépites cinématographiques, une sélection de publicités caramels, bonbons et chocolats − unique nourriture terrestre de notre étrange personnage mise à disposition par les équipes, lui provocant sans doute quelques caries. Autant de réclames d’un temps où l’entracte faisait partie intégrante du spectacle.

Alors, Greetings, cher Brian de Balma…

Séance présentée par Brian de Balma

vendredi 02 novembre 2018, 21h00       Infos pratiques