Suite aux dernières annonces gouvernementales, la Cinémathèque met en place le contrôle du pass sanitaire à partir du 21/07/2021.
– En journée, pour la visite de l’exposition, pas de contrôle du pass sanitaire, la jauge maximale dans le bâtiment étant limitée à 50 personnes.
– En soirée, pour les séances en salle (19h) et en plein air (22h), le pass sanitaire est requis. Les contrôles seront effectués exclusivement par les agents de Victory Security.

Compétition de courts métrages

.


Extrême Cinéma 2019



Benjamin Leroy, programmateur au PIFFF (Paris) et à Hallucinations Collectives (Lyon), nous propose cette année une sélection anniversaire. Un jury composé d’étudiants toulousains remettra, lors de la Nuit de clôture, le prix du meilleur court métrage Extrême.

Chers amis, we gonna have a party. Extrême a 20 ans, et ça se fête ! 20 ans de films incroyables et souvent invisibles, de découvertes et de rencontres, le tout avec une humilité, une volonté de partage et une liberté qui forcent le respect. Oui, énorme respect pour Extrême Cinéma et ses dévoué.e.s bâtisseur.se.s. Sur ces deux décennies, nous avons l’honneur d’apporter depuis six ans notre toute petite pierre à ce brillant édifice, avec une séance de courts métrages dans le ton. Pour cet anniversaire, il fallait marquer le coup. Et puisque l’on vient rarement à une fête pour faire la gueule, vous aurez droit cette année à une sélection placée sous le signe du ouatzefeuque, du fun, de l’absurde, du rigolo, du gore, du rigolo-gore, bref DE LA POILADE. Sachant qu’une minute de rire équivaut à 45 minutes de relaxation, oubliez vos séances de yoga pour quelques semaines, et en avant la bidonnade.
Joyeux anniversaire, Extrême, et merci pour tout.
Benjamin Leroy

Bio-Cop
Steven Kostanski. 2012. Can. 5 min. DCP. vostf.
D’un accident dans un entrepôt de produits chimiques, est né BIO-COP ! Indestructible, impitoyable, dégoulinant, il est une arme bactériologique à lui tout seul.
Bio-Cop est issu des bouillonnants cerveaux du collectif Astron-6, cinq fous furieux amoureux de VHS, de films 80’s et de petits budgets. Après quelques courts métrages regroupés sur un DVD sorti par Troma, ils passent au long avec Manborg, Father’s Day et The Editor. Outre son travail de maquilleur sur de grosses productions hollywoodiennes (Ça, Crimson Peak), Steven Kostanski vient de réaliser le dernier segment de la saga Leprechaun.

The Procedure
Calvin Lee Reeder. 2015. USA. 4 min. DCP. vostf.
Sur le chemin du bureau, un jeune homme est kidnappé puis livré à un terrible rituel.
Réalisateur de The Oregonian et The Rambler, Calvin Lee Reeder livre avec The Procedure un exemple d’efficacité et de concision. Mêlant mystère et suspense, il délivre un message aussi percutant que limpide, égratignant le vernis de la normalité. Dorénavant, vous serez sur vos gardes en vous rendant au bureau le matin.

État d’alerte sa mère
Sébastien Petretti. 2017. Belg. 6 min. DCP.
Débriefing de soirée autour d’un kébab : « Alors, t’as niqué ? ».
Alors comme ça, les violences policières auraient tendance à se multiplier ? Tout comme les atteintes à la vie privée ? État d’alerte sa mère vous apprendra à prendre tout cela avec légèreté. Un concept efficace servi par une mise en scène au diapason, des dialogues au poil, deux acteurs impeccables, et vous obtenez une petite perle d’humour corrosif.

Fist of Jesus
David Muñoz, Adrián Cardona. 2012. Esp. 15 min. DCP. vostf.
Jésus est toujours prêt à tendre la main aux nécessiteux. Et à mettre son poing dans la gueule des zombies.
En 2010, le collectif Eskoria Films nous régalait avec Brutal Relax, dans lequel un moustachu à fleur de peau savatait des créatures marines sur la plage. Bah ouais… Rebelote deux ans plus tard avec Fist of Jesus. Vous remplacez le moustachu par Jésus, les créatures par des zombies, vous gardez le fun et le gore, et voilà le travail.

The Robbery
Jim Cummings. 2017. USA. 10 min. DCP. vostf.
Lors d’une course en Uber, Crystal demande à son chauffeur de l’attendre deux minutes, juste le temps de braquer une épicerie.
En 2018, Jim Cummings a connu son petit succès avec son premier long, Thunder Road. Avant cela, il avait développé sa patte via quelques courts métrages (dont la version courte dudit Thunder Road) : plans séquences, performances d’acteurs, personnages d’outcasts, humour absurde et touchant. Illustration avec The Robbery.

The Legend of Beaver Dam
Jérome Sable. 2010. Can. 12 min. DCP. vostf.
Au coin du feu, un chef scout raconte à ses louveteaux la terrible légende de Stumpy Sam.
Les Montréalais Jérome Sable (réalisateur, coscénariste et coproducteur) et Eli Batalion (coscénariste et coproducteur) nous proposent une soirée au coin du feu, de celles où l’on se raconte les terrifiantes légendes locales. Et quand la légende s’invite dans la réalité, c’est parti pour une comédie musicale rock’n’roll gore et jubilatoire. Sortez vos marshmallows.

The External World
David O’Reilly. 2010. All. 15 min. DCP. vostf.
Une leçon de piano. Une maison de retraite pour toons. Une boîte de kleenex vivante. Un frisbee tueur. Un étron délaissé. Et bien d’autres choses encore.
En 2009, David O’Reilly se fait remarquer avec Please Say Something. The External World confirme tout son talent et sa capacité à briser avec humour les conventions. Il nous donne à observer ce monde extérieur où la folie, l’absurde, le grotesque sont à chaque coin de rue. Un exercice (apparemment) non-sensique de haute volée, mais loin d’être gratuit.

Mémorable moi
Jean-François Asselin. 2013. Can. 15 min. DCP.
Mathieu cherche par tous les moyens à attirer l’attention sur lui. C’est une question de survie : tu penses à moi donc je suis.
Demandez à Booba ou Kaaris (ou à Afida Turner, pour les initiés) : être présent sur les réseaux sociaux, c’est exister. Dans Mémorable moi, l’expression est à prendre au premier degré et le réalisateur, comme son personnage principal, déploie des trésors d’inventivité pour attirer l’attention. Et sinon, vous aimez les lol-cats ?

samedi 16 février 2019, 17h00       Infos pratiques - Vente en ligne