La séance de Plein Air de ce soir est complète ! “Mon voisin Totoro” est projeté demain en salle à 19h !

Programme de courts métrages

.


EUGÈNE GREEN



Trois mini-films comme aime à les désigner leur auteur, pour cerner au plus près la planète Green.

Les Signes
Eugène Green. 2006. Fr. 32 min. Coul. 35 mm.
D’après le triptyque photographique Sans titre de Maitetxu Etcheverria qui n’a de cesse d’interroger le réel à travers ses photos. Une femme et ses deux enfants dans un petit port de pêche du Pays Basque. Le mari est monté à bord d’un bateau de pêche il y a dix ans. Depuis, la mère allume chaque soir une bougie en guise de signe. Un mystérieux puzzle en trois parties et trois chemins qui s’ouvrent. La quête spirituelle d’un gamin à la recherche de son père et les mouettes qui savent absolument tout.

Correspondances
Eugène Green. 2007. Fr. / Corée du Sud. 39 min. DCP.
Correspondances fait partie du triptyque Memories (les deux autres volets étant de Harun Farocki et de Pedro Costa), commandé par le Festival de Jeonju en Corée du Sud. Virgile, 17 ans, contacte par email Blanche, une jeune fille de son âge, en lui disant qu’ils ont dansé ensemble dans un bal, et qu’il est amoureux d’elle. Elle ne garde de lui aucun souvenir. Leur rapport continue, chacun restant dans sa chambre. De la bougie à l’écran d’ordinateur, une réflexion sur l’échange épistolaire. Un poème filmique qui s’écarte volontairement des nécessités purement narratives.

Comment Fernando Pessoa sauva le Portugal (Como Fernando Pessoa Salvou Portugal)
Eugène Green. 2018. Port. / Fr. / Belg. 27 min. DCP. VOSTF.
Dans les années 1920, à la demande d’un de ses employeurs, le poète Fernando Pessoa conçoit un slogan publicitaire pour la boisson Coca-Louca, qui affole le gouvernement autoritaire de l’époque. « Une histoire absolument véridique, à part l’exorcisme, que j’ai inventé, mais qui aurait pu avoir lieu. » (Eugène Green) L’histoire d’un échec qui a eu comme effet de faire interdire au Portugal pendant cinquante ans le Coca-Louca, un « véhicule de la déculturation universelle et de la domination barbare ».

dimanche 07 avril 2019, 16h00       Infos pratiques - Vente en ligne