En prévision du projet de réaménagement des espaces rue du Taur, la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse sera fermée au public à partir du samedi 16 décembre 2023 jusqu’à la fin des travaux. Nous vous remercions de votre compréhension.

Au bord de la vie – Je n’ai rien vu, j’ai tout vu

.


Dis Syrie, c’est quoi filmer la/en guerre ?



Au bord de la vie (Ala hafet alhayat)
Yaser Kassab
2017. Syrie. 44 min. Coul. DCP. VOSTF.
À cause de la guerre, le documentariste Yaser Kassab et sa compagne, Rima, ont dû fuir la Syrie pour le Liban puis la Turquie. Ses parents, restés à Alep, ne veulent pas le rejoindre et ont dû faire face au décès d’un autre de leurs fils. Un premier film adroitement minimaliste sous la forme d’un documentaire autobiographique. À travers des conversations par Skype avec ses parents et des bribes de journal intime filmé, le cinéaste évoque la Syrie qu’il a quittée. Le déracinement décuplé par le deuil et la culpabilité de n’être plus là-bas.

Je n’ai rien vu, j’ai tout vu (Lam ara shayyanaan, ra’ayt kla shay’)
Yaser Kassab
2019. Liban / Syrie. 20 min. N&b / Coul. DCP. VOSTF.
Plus de six ans hors de son pays. Vivre une vie en suspens, une vie d’exil et la tristesse de se voir coupé des êtres aimés et de sa famille. Deux ans après Au bord de la vie, Yaser Kassab continue de chercher à dire la guerre. Via Skype ou simplement le téléphone, il évoque avec son père la fin de la guerre et le début de la reconstruction. Et d’un paysage enneigé de Suède, on est soudain transporté dans les rues en ruines d’Alep… là où dans un parc public gît la dépouille de son frère.

Séance présentée par Yaser Kassab et suivie d’une discussion

Yaser Kassab

Yaser Kassab, né en 1988 en Syrie, s’est tout d’abord illustré en tant que photographe, tout en menant des études d’économie et de finance à Alep. Il est aujourd’hui basé en Suède. En 2012, il crée une courte vidéo intitulée Take It, vue dans de nombreux festivals aux États-Unis et en Europe. En 2017, il réalise une nouvelle vidéo intitulée Mixed Media. La même année, il produit Au bord de la vie, son premier film documentaire, primé au festival Cinéma du réel à Paris et au Festival Dei Popoli à Florence. En 2019, il réalise Je n’ai rien vu, j’ai tout vu, projeté notamment à Visions du Réel (Nyon), au Festival dei Popoli (Florence) et à l’IDFA (Amsterdam).

mardi 17 mai 2022, 21h00       Infos pratiques - Vente en ligne