Le ciné-concert “Nosferatu, le vampire” indiqué en “Salle 6” sur les tickets aura bien lieu à l’Église du Gesu vendredi 2 décembre à 21h30.

Courts métrages João Pedro Rodrigues

João Pedro Rodrigues.


João Pedro Rodrigues



Parabéns!
João Pedro Rodrigues. 1997. Portugal. 15 min. Coul. DCP. VOSTF.
Le deuxième court métrage de João Pedro Rodrigues avec João Rui Guerra da Mata devant la caméra. Un architecte de trente ans, un jeune fêtard de dix-neuf ans et un chat dans un appartement. Sur le répondeur, la voix d’Ana. La chronique d’un lendemain de fête fleurie d’un zeste d’animalité.

China, China
João Pedro Rodrigues, João Rui Guerra da Mata. 2007. Portugal. 21 min. Coul. DCP. VOSTF.
Le fruit de la collaboration entre João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra da Mata dans la veine asiatique de leur cinéma. Une journée dans la vie de China entre insouciance, envie de quitter le Portugal et désir d’en finir.

Manhã de Santo Antonio
João Pedro Rodrigues. 2012. Portugal / Fr. 25 min. Coul. DCP.
Lisbonne au petit matin, les grilles du métro s’ouvrent. Chorégraphie minimaliste des corps. Des noctambules après une nuit de fête ? Des victimes d’une contamination ? Un presque film de zombies au lendemain du jour de la Saint-Antoine, fête populaire lisboète.

O que Arde Cura
João Rui Guerra da Mata. 2012. Portugal. 26 min. Coul. DCP. VOSTF.
En 1997, à l’occasion de Parabéns!, João Rui Guerra da Mata joue devant la caméra de João Pedro Rodrigues. Quinze ans plus tard, O que Arde Cura inverse les rôles. À l’aube du 25 août 1988, Lisbonne se réveille avec l’un des plus gros incendies de toute l’histoire du Portugal. Loin du feu, Francisco reçoit un coup de fil inattendu. Quand la petite histoire s’inscrit dans la grande, quand les flammes ravivent les souvenirs…

jeudi 13 octobre 2022, 17h30       Infos pratiques - Vente en ligne