Thérèse Desqueyroux

Georges Franju. 1962. Fr. 109 min. N&b. 35 mm.


Georges Franju



Thérèse est accusée d’avoir essayé d’empoisonner son mari mais plutôt que de voir son nom sali, ce dernier livre un faux témoignage en sa faveur. Quand Georges Franju adapte à l’écran François Mauriac. Thérèse Desqueyroux ou la description rigoureuse de la grande bourgeoisie landaise grâce à la précision chirurgicale du metteur en scène. Les sentiments étouffés d’une femme face à son mari conformiste et autoritaire, et le lent glissement vers le crime, mais aussi et surtout une inspiration formelle de tous les instants. Emmanuelle Riva est une formidable Thérèse, et Franju définitivement un grand cinéaste.

précédé d’un document audiovisuel de l’INA

Georges Franju et Philippe Noiret à propos de Thérèse Desqueyroux
Jean-Charles Lagneau
1962. Fr. 3 min. ORTF.
Un extrait de l’émission « Discorama » daté du 29 septembre 1962. Georges Franju explique qu’il a adapté le roman Thérèse Desqueyroux de François Mauriac sans rien changer à l’histoire, hormis le personnage de Bernard Desqueyroux, joué par Philippe Noiret, à cause, justement, de la personnalité de ce dernier. Présent sur le plateau, Philippe Noiret rebondit sur les déclarations du réalisateur.

mercredi 25 janvier 2023, 16h30       Infos pratiques - Vente en ligne