En prévision du projet de réaménagement des espaces rue du Taur, la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse sera fermée au public à partir du samedi 16 décembre 2023 jusqu’à la fin des travaux. Nous vous remercions de votre compréhension.

Copie conforme

Jean Dréville. 1947. France. 105 min. Noir & blanc. 35 mm.


Avec Louis Jouvet, Suzy Delair, Annette Poivre, Madeleine Suffel


Le cinéma policier français (partie 1)



Voici la distribution : Ismora… Louis Jouvet. Dupon… Louis Jouvet. Le Duc De Niolles… Louis Jouvet. Le déménageur… Louis Jouvet. Le Norvégien… Louis Jouvet. Cinq personnages, un seul acteur. L’histoire : un cambrioleur, as du déguisement, échappe à la police qui finalement ceinture un modeste employé de commerce, sosie du malfaiteur. Bien évidemment, les deux s’associent pour le meilleur. Le show Jouvet au sud, au nord, à l’est et à l’ouest. Dès lors on se dit que même Jean Dréville aura du mal à imposer sa patte. Mais ce serait mal connaître ce cinéaste rodé à toutes les situations. Jouvet prouve, sur les dialogues piquants d’Henri Jeanson, qu’il est un acteur polymorphe exceptionnel alors que Dréville traite avec subtilité le thème du double, du triple et du quintuple. La comédie policière en sort grandit et le spectateur heureux.

samedi 14 mai 2016, 15h00       Infos pratiques - Vente en ligne