En prévision du projet de réaménagement des espaces rue du Taur, la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse sera fermée au public à partir du samedi 16 décembre 2023 jusqu’à la fin des travaux.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Entre onze heures et minuit

Henri Decoin. 1949. France. 92 min. Noir & blanc. 35 mm.


Avec Louis Jouvet, Madeleine Robinson, Robert Arnoux, Léo Lapara


Le cinéma policier français (partie 1)



En fin d’après-midi, on retrouve, mort chez lui, un avocat radié du barreau. Entre onze heures et minuit, c’est au tour d’un trafiquant habitué des non-lieux. Le trépassé est le sosie de l’inspecteur. Les deux crimes sont liés et ce dernier remonte la filière. Postulat improbable mais un polar noir. Encore une fois, le thème du double qui semble définitivement coller au film policier français d’avant et d’après-guerre. Est-ce un hasard ? À méditer et qu’importe. L’atmosphère est trouble, le noir et blanc tranchant comme une lame et les enjeux de taille. Les pointes d’humour n’y pourront rien. Car Entre onze heures et minuit débat de la fine ligne séparant malfrat et policier et il semblerait que l’inspecteur Louis Jouvet ait choisi son camp.

mardi 03 mai 2016, 19h00       Infos pratiques - Vente en ligne