Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

Joë Caligula, « du suif chez les dabes »

José Bénazéraf. 1969. Fr. 85 min. N&b. 35 mm.


Le cinéma policier français, partie 2 : des années 50 à nos jours



Bénazéraf hisse le drapeau noir. La commission de classification des œuvres cinématographiques, dans une note du 22 juin 1966, « recommande l’interdiction totale pour la raison suivante : l’auteur a soigneusement accumulé, sans aucune justification de caractère artistique ou intellectuel, les scènes de violence, de torture et d’érotisme. Il en résulte un film totalement immoral, qui ne fait qu’illustrer le crime et les sentiments pervers et qui ne peut se prévaloir, en contrepartie, d’aucun aspect positif, sur quelque plan que ce soit ». Atypique, provocateur (pour l’époque) et insaisissable.

Film interdit aux moins de 16 ans à sa sortie

Copie prêtée par le CNC.

jeudi 01 décembre 2016, 19h00       Infos pratiques - Vente en ligne