Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

La Reprise du travail aux usines Wonder – Le Droit à la parole

.


Cinéma militant et groupe Zanzibar



La Reprise du travail aux usines Wonder
Jacques willemont, Pierre Bonneau
1968. Fr. 9 min. N&b. 16 mm.
Jacques Rivette dira de ce film : « Le seul film intéressant sur les événements (de Mai 68), le seul vraiment fort que j’ai vu, c’est celui de la rentrée des usines Wonder, tourné par des étudiants de l’IDHEC, parce que c’est un film terrifiant, qui fait mal. C’est le seul film qui soit un film vraiment révolutionnaire, peut-être parce que c’est un moment où la réalité se transfigure à tel point qu’elle se met à condenser toute une situation politique en dix minutes d’intensité dramatique folle ».

Le Droit à la parole
Michel Andrieu, Jacques Kébadian
1978. Fr. 55 min. N&b. 16 mm.
Le besoin de dialogue et de liberté d’expression. Un film-témoin monté à partir d’images prises dix ans plus tôt. Ses plans saisissent le dialogue naissant entre étudiants et ouvriers tout en remettant en cause le rôle des organisations politiques et syndicales. Le 24 mai 1968, la voix du général de Gaulle s’échappe de haut-parleurs. Les étudiants l’écoutent mais son corps est absent, donc le dialogue ne peut s’instaurer. Il faut désormais lui signifier son congé…

samedi 07 avril 2018, 17h00       Infos pratiques - Vente en ligne