Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

Fun and Games for Everyone – Vite

.


Cinéma militant et groupe Zanzibar



Fun and Games for Everyone
Serge Bard
1968. Fr. 56 min. N&b. 35 mm.
Une improvisation psychédélique d’un noir d’encre et d’un blanc lactéal. L’image est solarisée et épaisse comme un trait de pinceau. C’est le vernissage du peintre minimaliste Olivier Mosset dont l’exposition consiste en dix toiles, toutes similaires, blanches avec un cercle noir au milieu. Le va-et-vient est incessant et l’on croise Salvador Dalí, Barbet Schroeder et Jean Mascolo. La révolution critique l’art et Serge Bard remet en cause le cinéma. Fascinant !

Vite
Daniel Pommereulle
1969. Fr. 33 min. Coul. 35 mm.
La plus coûteuse des productions Zanzibar. Une réflexion sur la question du Vide filmée six mois après Fun and Games for Everyone. Les paysages désertiques du Maroc et des plans de l’espace filmés depuis un télescope Questar à l’intérieur desquels l’auteur, Daniel Pommereulle, fait part de son désenchantement par rapport aux événements de Mai 68.

Séance présentée par Patrick Deval, réalisateur, et Jackie Raynal, réalisatrice

samedi 21 avril 2018, 17h00       Infos pratiques - Vente en ligne