Le ciné-concert “Nosferatu, le vampire” indiqué en “Salle 6” sur les tickets aura bien lieu à l’Église du Gesu vendredi 2 décembre à 21h30.

Domicile conjugal

François Truffaut. 1970. Fr. / It. 95 min. Coul. DCP.


François Truffaut



L’amour en cavale et l’amour qui trébuche. La quatrième entrée dans le cycle Antoine Doinel. Pour Truffaut, ce Domicile conjugal n’est rien de moins qu’un remake gai de La Peau douce dont il regrettait la trop grande tristesse. Mais, comme le souligne le cinéaste, « pour faire une chose gaie, il faut mentir comme dans certaines comédies américaines ». Le couple, ses petits tracas et l’adultère en ligne de mire. Une narration à la Lubitsch pour une comédie de mœurs d’une immense fraîcheur. Antoine épouse Christine et les problèmes commencent…

précédé d’un document audiovisuel de l’Ina

samedi 07 décembre 2019, 21h00       Infos pratiques - Vente en ligne