Étant donné la situation sanitaire actuelle, le port du masque redevient obligatoire à partir du 25 novembre à la Cinémathèque de Toulouse : en salle, dans le hall d’exposition et en bibliothèque. Merci de votre compréhension.

Rome, ville ouverte (Roma città aperta)

Roberto Rossellini. 1945. It. 103 min. N&b. DCP. VOSTF.


Roberto Rossellini



Sous Mussolini, le cinéma était de « téléphones blancs », ça sonnait occupé. Quand, avec Rome, ville ouverte, le néoréalisme fit irruption sans frapper à la porte. La Libération. De l’Italie. Et du cinéma. Une date qui allait marquer le cinéma italien, et international, des vingt années suivantes. Mais ne pas oublier non plus, comme l’écrivait alors André Bazin, que ce film, tourné deux mois seulement après la libération de Rome, est avant tout l’« un des plus authentiques témoignages artistiques que la Résistance laissera sur elle-même ». L’histoire : la Résistance italienne.

En partenariat avec la Cave Po’ à l’occasion de la lecture croisée par Nathalie Vinot (voix) & Bao Falco (illustration sonore) de La Langue d’Anna de Bernard Noël le 19 octobre à 19h30 à la Cave Po’

Séance présentée par Mathieu Macheret

Film précédé d’un document INA

mercredi 27 octobre 2021, 21h00       Infos pratiques - Vente en ligne